Petites Sœurs Missionnaires de la Charité (Sœurs Orionistes)

Fondé en:1915-06-19 à Tortona –Italie par Père Luigi ORIONE

Présent à Madagascar depuis : le 1 Janvier 1988 par les trois missionnaires pionnières: Sr M. Pierina CASADO, Sr M. Idelfonse BUSATTA, Sr M. Lucia GAUNA et la première sœur malagasy Sr M. Justine RAZANABAHOAKA.

Présent dans les diocèses de : Diocèse d’Antananarivo: 1 Janvier 1988
Diocèse de Miarinarivo: 31 Août 2006
Diocèse de Morombe: 08 Septembre 2006
Diocèse de Moramanga: 16 Août 2007

Historique :

Père Luigi Orione, le futur fondateur de la Congrégation Orioniste est né à Pontecurone - Italie le 23 juin 1872 et il était baptisé le 24 Juin 1872. Son père Vittorio Orione était un homme simple, timide mais laborieux paveur de la route. Sa mère Caroline Feltri était une femme énergique, pieuse même si elle était analphabète. Dès son enfance il était déjà le désir d’être prêtre, en se distinguant par son amour à l’Eucharistie, à la Vierge Marie, aux misérables, aux souffrants et aux pauvres. Luigi Orione était d’une famille chrétienne, simple et pauvre.
Il connait beaucoup d’épreuve avant de découvrir le plan de Dieu pour sa vie. A l’âge de 13 ans, il entrait chez les Franciscains, mais après une grave maladie il rentrait à sa famille. Après quelques mois, il recommençait sa formation dans la congrégation des Salésiens, où il rencontrait Don Bosco, qui devenait son «ami». Même s’il se sentait bien, il comprenait que le Seigneur avait un autre projet pour lui, c’est pourquoi, qu’il prenait la décision de quitter cette Congrégation. Finalement, Il comprenait le chemin que Dieu lui a tracé, en choisissant de continuer sa formation dans le Séminaire de Diocèse du Tortona.
Il initiait son apostolat pour les jeunes, le mois d’avril 1892 à travers un petit garçon qui pleurait dans la sacristie de la cathédrale du Tortona. A partir de cela, il accueillait les enfants et les jeunes en difficultés, surtout ceux qui désiraient de devenir prêtre. Cet œuvre caritatif du jeune Orione se dilatait petit à petit et s’élargissait dans des diverses activités comme un pyramide inversé. Il ne se décourageait jamais même s’il y avait tant des problèmes et des obstacles. Son amour envers l’Eglise, le Pape et les âmes augmentait toujours comme un feu qui brillait son cœur.
Son ordination sacerdotale était le 13 Avril 1895. Son petit œuvre s’agrandît sous la bénédiction et la protection maternelle de la Vierge Marie. Même s’ils vivaient dans la pauvreté, la Providence ne l’abandonnait jamais. Plus tard, il fondait la congrégation des «Fils de la Divine Providence» et « Les Petites Sœurs Missionnaires de la Charité».
Après une grave maladie, il était mort à San Remo le 12 Mars 1940 dans le pensionnat Sainte Clotilde après avoir prononcé: « Jésus, Jésus, Jésus, je m’en vais ». Il était proclamé Bienheureux par le Pape Jean Paul II le 26 Octobre 1980, et était canonisé par le même Pape le 16 mai 2004.
La grande famille Orioniste comprend:
Les Fils de la Divine Providence :
Prêtres,
Frères Coadjuteurs,
Ermites

Les Petites Sœurs Missionnaires de la Charité :
Missionnaires
Sacrementines Adoratrices
Contemplatives de Jésus Crucifié

L’Institut Séculier Orioniste
Le Mouvement Laical Orioniste
La naissance de la Congrégation des «Petites Sœurs Missionnaires de la Charité»
Cette congrégation féminine nait à cause des différentes situations socio-économiques et politiques sources des problèmes et des souffrances de la population de l’Italie: le tremblement de terre à Messina en 1908, à Avezzano en Janvier 1915, qui provoquait beaucoup des orphelins, des malades et des blessés. Père Luigi Orione, en accueillant tous ces personnes besogneux avait vu qu’ils ont besoin de la présence amoureuse et maternelle de la femme. Pour répondre à cela, il fondait la Congrégation des «Petites Sœurs Missionnaires de la Charité» le 29 Juin 1915. La lettre écrit par Père Luigi Orione lui-même montrait le but et la spiritualité de cette néo-Congrégation: «Votre petite Institution fut fondée dans le Cœur de Jésus parce que de Lui est venue la Charité sur la terre, tout en Lui vous devez la puiser pour vous et pour les autres à qui la Miséricorde de notre Seigneur vous adressera et votre fermeté demeure dans la sainte Eglise, saintes du Pape et des Evêques qui sont en union et en dépendance avec Lui qui est le Vicaire unique de Jésus Christ sur la terre».
Plus tard, selon le désir du Père Luigi Orione, sont nées autres deux branches de cette Congrégation: les Sœurs Sacramentines (Sœurs aveugles vouées à l’Adoration perpétuelle) et les Sœurs Contemplatives de Jésus Crucifié. Elles vivent sous le même Charisme et la même Spiritualité que les Sœurs Missionnaires. Elles se complètent en portant en avant la mission que l’Eglise les confie. C'est-à-dire, l’adoration continuelle des Sœurs Sacramentines, le sacrifice et la prière des Sœurs Contemplatives jaillissent de forces pour les Sœurs Missionnaires qui sont engagées dans l’apostolat et le service de la charité. Cela montre l’unité dans la diversité de la vocation.
En tant que missionnaire, aujourd’hui la Congrégation est présente dans les quatre continents:
En Europe: Italie, Pologne, Ukraine, Roumanie
En Amérique Latine: Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay, Chili, Pérou
En Afrique: Kenya, Cap Vert, Madagascar, Côte d’Ivoire, Togo
En Asie: Philippine

Charisme :

Saint Luigi Orione nous a laissé son programme de vie: «Instaurare omnia in Christo», c’est-à dire Instaurer tout dans le Christ à travers la CHARITÉ. Il est convaincu que «Seul la charité sauvera le monde» et dans nos services et apostolats, nous devons être poussées par la CHARITÉ. Dans nos services, notre préférence sont les plus pauvres, les plus petits et les abandonnés, sans distinction de race et de religion (promotion humaine) comme Père Luigi Orione disait : «Notre Charité ne serre pas de porte». A travers nos œuvres caritatifs, nous attirons tous au Christ.
Le 8 juin 1921, Père Luigi Orione écrivait aux Sœurs: «…Missionnaires de la charité, veut dire Missionnaire de Dieu, parce que Dieu est charité, ce qui veut dire aussi Missionnaire de Jésus Christ, parce que Jésus Christ est Dieu et Dieu est charité; missionnaires c’est-à-dire évangélisatrices et serves des pauvres, parce que dans les pauvres vous servez et confortez Jésus Christ».
Le but spécifique et particulier de l’Institut est alors, l’exercice de la charité vers les prochains en consacrant au maximum la vie pour porter les petits fils du peuple, les pauvres, les plus loin de Dieu et les abandonnés à la connaissance et à l’amour de Jésus Christ et de son Vicaire «le doux Christ sur la terre», le Pape et de la Sainte Eglise, par l’enseignement de la doctrine chrétienne et la pratique des œuvres évangéliques de la miséricorde (cfr. Constitutions PSMC N° 3)
Pour porter la charité à tous les cœurs et à tout le monde magnanimement, les Petites Sœurs Missionnaires de la Charité s’engagent à travers le IV° Vœux, le «VŒUX DE CHARITÉ».

Etapes de formation :

A) FORMATION INITIALE
1. Accompagnement bref avant d’entrée – Premier discernement
2. Pré-noviciat
3. Noviciat
4. Vœux Temporaires

B) FORMATION PERMANENTE
1° Phase : 1 à 20 ans de vœux perpétuels
2° Phase : 21 à 40 ans de vœux perpétuels
3° Phase : 41 ans et plus vœux perpétuels

Missions et oeuvres :

Nos œuvres et nos services sont regroupés de cette manière:
Œuvres Socio-Sanitaires
Petits Cottolengo qu’on s’occupe des personnes qui portent des handicaps mentaux ou corporels;
Maisons pour les personnes âgées;
Petits hôpitaux;
Maison pour les malades en phase terminales.

Œuvres et Centres Educatifs et Socio-Educatifs
Œuvres éducatifs comme les écoles pour l’enseignement général de tous les niveaux et les écoles professionnels et spécial
Œuvres socio-éducatifs comme maison famille pour les orphelins, ...
Centres éducatifs, comme l’enseignement dans les écoles publiques, ...

Centres et services pour la promotion humaine
. Dispensaire, promotion de la femme, centre d’écoute, assistance auprès des hôpitaux, ...
Service à la communauté Ecclésiale
Catéchèse, visite des malades en les portants le Saint Sacrements, …
Les œuvres et les services que nous faisons dépend aux besoins des lieux où nous nous implantons mais toujours cohérents avec notre Charisme.
A Madagascar, nous faisons divers services au niveau de la Paroisse et du District; nous engageons dans les écoles de tous les niveaux, c’est-à dire du préscolaire jusqu’au Lycée; nous travaillons aux dispensaires et au laboratoire d’analyse ; nous occupons aussi des centres: promotion féminine et cantine scolaire pour les enfants pauvres et personnes âgées.

Effectif dans le monde :

699 Sœurs

Effectif à Madagascar :

52 sœurs dont 3 sont missionnaires

Effectif des novices :

6 novices dont 3 première année et 3 deuxième année

Effectif à voeux temporaire :

25 sœurs

Effectif à voeux perpetuel :

27 sœurs

Province : «Marie Reine de la Paix»

Père Luigi ORIONE

Sœur Maria Bronisława SMOTER

Petites Sœurs Missionnaires de la Charité (Sœurs Orionistes)

Maison du provincial

Les Pré-postulantes

Les Postulantes

Les novices

Les Sœurs

Promotion Féminine – Andrambato Itaosy

Contact :

ADRESSE DE LA CONGREGATION:
Maison Généralice :
Piccole Suore Missionarie della Carità
Via Monte Acero, 5
00141 Roma- ITALIA
Maison Régionale :
Petites Sœurs Missionnaire de la Charité
ECAR Andrambato Itaosy
Tananarivo 102 MADAGASCAR
e-mail: psmc@moov.mg
Tel: 22 260 96
Adresse des communautés:
Communauté «Mater Dei»
Petites Sœurs Missionnaire de la Charité
ECAR Andrambato Itaosy
Tananarivo 102 MADAGASCAR

Nous sommes le

Saint du jour

St Georges de Lyda
St Achillée
St Félix de Valence

Le pain quotidien

Liturgie du dimanche

Les médias catholiques

Lakroan'i Madagasikara

Radio Don Bosco

Liens utiles

Vatican